Recevoir la newsletter

Magazine

APL : une réforme à « coup de rabot », selon les associations

{ element.images.0.titre }}

Photo d'illustration 

Crédit photo Adobe stock
Depuis le 1er janvier 2021, le mode de calcul des aides personnalisées au logement se base sur les revenus des 12 derniers mois avec une réévaluation tous les trois mois. La réforme, qui concerne plus de 6 millions de personnes, pourrait mettre à mal les plus démunis dont la situation s'aggrave avec la crise sanitaire.
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Actualités Sociales Hebdomadaires

Je m'abonne

Déjà abonné ?

Auteur

  • Flora Peille

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Abonné

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Pas d'identifiants ?

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?
Contactez le service client : par mail Par téléphone : 01.40.05.23.15