Recevoir la newsletter

Magazine

Tribune - La gentrification verte, un terreau d’injustice ?

{ element.images.0.titre }}

Mélanie Carrère, philosophe praticienne et formatrice à l'Ecole supérieure de travail social (Etsup)

Crédit photo DR
Entre préoccupations sociales, provoquées par les dérives du néolibéralisme, et environnementales, qui s’amplifient face au dérèglement climatique, l’opposition est artificielle, selon la formatrice Mélanie Carrère. Et les professionnels du secteur doivent la dépasser en adoptant le concept de « travail social vert ».
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Actualités Sociales Hebdomadaires

Je m'abonne

Déjà abonné ?

Auteur

  • Mélanie Carrère

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Abonné

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Pas d'identifiants ?

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?
Contactez le service client : par mail Par téléphone : 01.40.05.23.15