Recevoir la newsletter

Magazine

Benoît Kermorgant : « Il faut embaucher de nouveaux travailleurs sociaux pour prendre en charge les jeunes majeurs prostitués »

{ element.images.0.titre }}

Photo d'illustration 

Crédit photo Adobe Stock
Les jeunes de 18 à 25 ans sont de plus en plus nombreux à appeler la permanence téléphonique de la délégation parisienne du Mouvement du Nid, qui vient en aide aux personnes prostituées. Benoît Kermorgant, coordinateur Ile-de-France de l’association, témoigne du manque de moyens mis en œuvre pour répondre à l’urgence des situations.
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Actualités Sociales Hebdomadaires

Je m'abonne

Déjà abonné ?

Auteur

  • Propos recueillis par Flora Peille

Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client abonnements@info6tm.com - 01.40.05.23.15