Recevoir la newsletter

Magazine

Surpopulation carcérale : le durcissement des politiques publiques inquiète les professionnels

{ element.images.0.titre }}

Selon les acteurs du secteur, l'augmentation du nombre de places de prison ne va pas générer de déflation carcérale.

Crédit photo Anne-Christine Poujoulat / AFP
La volonté du gouvernement d’ouvrir 15 000 nouvelles places de prison d'ici à 2027 et de durcir les politiques publiques préoccupe de nombreux professionnels. Une solution inefficace et délétère pour ces derniers qui plaident pour des aménagements de peine.
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Actualités Sociales Hebdomadaires

Je m'abonne

Déjà abonné ?

Auteur

  • Flora Peille

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Abonné

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Pas d'identifiants ?

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?
Contactez le service client : par mail Par téléphone : 01.40.05.23.15