Recevoir la newsletter

Magazine

Droit au logement opposable : la Cour des comptes veut rendre la priorité aux ménages éligibles

{ element.images.0.titre }}

Plus de 60 % des demandes de Dalo sont déposées en Ile-de-France.

Crédit photo  Riccardo Milani/Hans Lucas/AFP
Logement - Publié le 26 janvier, le dernier rapport de la Cour des comptes sur le droit au logement opposable (Dalo) alerte sur le déficit d’effectivité du dispositif. Au travers d’ajustements législatifs, elle préconise d’imposer l’obligation du respect de ce droit aux bailleurs et d’accorder aux bénéficiaires une cotation supérieure à celles des autres ménages mal logés.
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Actualités Sociales Hebdomadaires

Je m'abonne

Déjà abonné ?

Auteur

  • Flora Peille

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Abonné

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Pas d'identifiants ?

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?
Contactez le service client : par mail Par téléphone : 01.40.05.23.15