Menu
S'identifier

A voir I 16.01.2019

Enquête télé sur les enfants placés

Fait suffisamment rare pour être signalé, une émission de France 3 se penche, ce mercredi soir, sur le sort des enfants placés, que les auteurs du document vidéo qualifient de "sacrifiés de la République".

Auteur

  • Brigitte Bègue

"On nous enlève de chez nos parents qui sont violents ou défaillants, mais on nous remet dans des situations violentes", accuse Océane, 15 ans et demi, dont douze passés en institution. Le témoignage de cette adolescente résume à lui seul l’enquête sur les enfants placés qui sera diffusée ce mercredi 16 janvier sur France 3, à 21h. Ce documentaire choc – un peu trop parfois, comme quand, au début du film, le réalisateur Sylvain Louvet demande à la petite Maïwenn et à son frère jumeau pourquoi ils ont été placés et que leur seule réponse possible est de fondre en larmes –, a le mérite d’alerter sur un sujet dont on parle peu.

Brutalité de la séparation avec les parents, dureté du placement, éducateurs parfois dépassés, enfants abusés sexuellement par d’autres enfants, maltraitance de certains professionnels et de certaines familles d’accueil, inertie des pouvoirs publics… La réalité des enfants confiés à l’aide sociale à l’enfance fait froid dans le dos.

Lyes Louffok, aujourd’hui travailleur social, la connaît bien. Il a connu dix placements, multiplié les fugues, été violé par un autre jeune… Un jour, il se retrouve chez un fermier dans le Calvados, il a un lit mais pas de draps. "On nous prend comme des paquets et on nous met là où il y a de la place. L’aide sociale à l’enfance voudrait que l’on dise “enfants accueillis” plutôt que “placés”, mais non…"

Le film s’arrête longuement sur les alertes répétées pour non-assistance à enfants en danger, lancées par des éducateurs du centre départemental de l’enfance et de la famille d’Eysines, en Gironde, dont deux ont fini par démissionner : 190 événements graves signalés entre 2016 et 2017. On veut croire que ce n’est pas partout pareil, qu’il y a des enfants placés heureux ailleurs. On se demande surtout ce que font les départements, qui ont seuls la responsabilité des quelque 160 000 enfants placés en France (sur environ 300 000 enfants suivis) et qui bénéficient pour cela chaque année de 8 milliards d’euros. "Aujourd’hui, c’est tout un système qui déraille", pointe la directrice d’un foyer d’urgence.

 

"Enfants placés : les sacrifiés de la République" – Sylvain Louvet – Emission "Pièces à conviction" sur France 3, mercredi 16 janvier à 21 h – Le documentaire sera suivi d’un débat.

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format