Menu
S'identifier
Asile - Immigration

Justice - Asile - Délit de solidarité : le ministère public fait appel contre une décision de relaxe


Publié le : 25.07.2018 I Dernière Mise à jour : 25.07.2018

Auteur

  • Maxime Ricard

Le parquet de Nice a fait appel, ce mardi 24 juillet, du jugement de relaxe prononcé le 13 juillet dernier au bénéfice de Martine Landry, une bénévole d'Amnesty International poursuivie pour aide à l'entrée d'étrangers en situation irrégulière.

Le tribunal correctionnel de Nice avait relaxé vendredi 13 juillet la responsable locale d'Amnesty International, Martine Landry, poursuivie pour avoir aidé deux mineurs étrangers à franchir la frontière franco-italienne (des faits susceptibles d'être qualifiés d'aide à l'entrée pouvant valoir jusqu'à 5 ans d'emprisonnement et 30 000 euros d'amende, NDLR).

Cette décision de justice avait réjouit la militante, qui avait fait part de son "soulagement". Mais cette satisfaction aura été de courte durée. En effet, ce mercredi, Amnesty International et l’Association nationale d’assistance aux frontières pour les étrangers (Anafé) ont indiqué avoir appris "avec consternation" que le parquet de Nice avait fait appel du jugement, ce mardi 24 juillet.

"Cette décision me sidère. Je pensais pouvoir recommencer à vivre normalement, sans épée de Damoclès au-dessus de ma tête. Mon répit est de courte durée. Je reste toutefois déterminée et sûre de la légalité de mes actes", a déclaré Martine Landry dans un communiqué de presse des deux associations.

Dans leur communiqué, celles-ci soulignent que "le parquet est garant de l’intérêt public. En première instance, la procureure [du tribunal de Nice] avait demandé la relaxe. Il est assez étonnant que la protection de ce même intérêt public exige une condamnation, dix jours après la relaxe obtenue". Et d’ajouter : "Alors que le tribunal correctionnel de Nice avait reconnu la légitimité de l’action de Martine Landry, la décision du parquet de ce jour est un nouveau coup porté à la solidarité et la fraternité aux frontières et nos associations dénoncent un acharnement contre leur militante".

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?


Contactez le service client abonnements@info6tm.com - 01.40.05.23.15
Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format