Recevoir la newsletter

« Les femmes handicapées se méfient des institutions »

Article réservé aux abonnés

Crédit photo DR
Les professionnels du secteur médico-social se trouvent très souvent démunis face aux violences sexistes et sexuelles dont sont victimes les femmes en situation de handicap. Selon la sociologue Johanna Dagorn, auteure d’un rapport sur la question, l’accent est d’abord à mettre sur la formation.
Actualités sociales hebdomadaires - Le problème des violences faites aux femmes handicapées est connu. Qu’apportez-vous de nouveau ? Johanna Dagorn : Ce qui m’a frappée à l’issue de mon enquête, menée de janvier à septembre 2021, et que je n’avais jamais lu nulle part ailleurs, c’est l’extrême embarras des professionnels médico-sociaux confrontés à des femmes en situation de handicap victimes de violences. La quasi-totalité d’entre eux se demandent quand ils doivent « casser le secret partagé » et « trahir la confiance des personnes accompagnées ». Ils se retrouvent face à un dilemme éthique et moral.…
La suite est réservée aux abonnés

Accédez en illimité à nos contenus et à nos newsletters thématiques

S'abonner

Cet article est réservé aux abonnés

Entretien

Société

Autonomie

S'abonner
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client 01.40.05.23.15

par mail

Recruteurs

Rendez-vous sur votre espace recruteur.

Espace recruteur