Recevoir la newsletter

Magazine

Ehpad : les consignes devraient s’assouplir dès le 11 mars pour les personnes âgées vaccinées

{ element.images.0.titre }}

De nouvelles recommandations devraient être applicables dès le 11 mars.

Crédit photo Martin BUREAU / AFP
Selon nos informations, un nouveau protocole gouvernemental à destination des établissements pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) devrait être officialisé dans les heures qui viennent. Les recommandations, qui autorisent les résidents vaccinés à recevoir des visites, seront applicables à compter du jeudi 11 mars.

La semaine dernière, dans le cadre de la lutte contre le coronavirus, le Conseil d’Etat a jugé « disproportionnée » la recommandation du ministère des Solidarités et de la Santé d’interdire totalement les sorties aux résidents d’établissements pour personnes âgées. Le 6 mars dernier, le gouvernement a donc travaillé à un nouveau protocole qui, selon nos informations, devrait s’appliquer à partir du 11 mars.

Un document de travail vient d’être transmis en ce sens pour validation aux directeurs d’établissements. Il vise l’assouplissement des consignes, sous certaines conditions.

Si « chaque direction d’établissement peut assouplir les mesures de gestion de l’épidémie en fonction de l’avancement de la campagne vaccinale et de la situation épidémique locale, dans un premier temps, les mesures pourront être différenciées selon le statut vaccinal des résidents vaccinés ou immunisés par une infection à Sars-Cov-2 survenue dans les 15 jours à 6 mois précédents », indique le document. Ce dernier précise également que « les activités collectives avec des résidents vaccinés ne pourront s’effectuer qu’en petits groupes et qu’avec des professionnels également vaccinés selon un schéma vaccinal complet ».

Un résident vacciné ou immunisé sera, par exemple, autorisé à recevoir des visites dans sa chambre par les autres résidents, les familles ou amis et les professionnels extérieurs. Faute de pouvoir exiger que le visiteur atteste de sa vaccination, celui-ci est « invité à présenter soit un test PCR négatif de moins de 72 h, soit un test antigénique de moins de 24 h ». En revanche, les résidents non vaccinés ou qui n’ont reçu qu’une seule dose ne devraient pas être autorisés à recevoir des visites.

Par ailleurs, les visites seront organisées « selon un circuit spécifique et hors chambre quel que soit le statut vaccinal ou immunitaire du visiteur selon les modalités des visites en espace collectif ».

Les résidents non vaccinés « ne devraient pas être autorisés » à aller dans leur famille. A contrario, ceux qui le sont pourront se déplacer, mais uniquement dans les zones non soumises à un confinement local. Les sorties seront possibles  plusieurs fois par semaine  et sans test RT PCR au retour, « sauf en cas de contact à risque avéré ».

L’ensemble des mesures-barrières seront maintenues. Mais, selon le nouveau protocole, « la détection de plusieurs cas ou d’un cluster parmi les résidents ou les professionnels intervenant des Ehpad et USLD doit conduire à une remise en cause immédiate des mesures d’assouplissement dans les établissements touchés ».

Les mesures d’assouplissement proposées s’appuient sur l’avis du Haut Conseil de la santé publique « relatif à l’évolution des mesures organisationnelles de prévention de la transmission et de la diffusion du Sars-Cov-2 en Ehpad et USLD » du 2 mars 2021.

Auteur

  • Maxime Ricard

Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client abonnements@info6tm.com - 01.40.05.23.15