Recevoir la newsletter

Magazine

Pénitentiaire et PJJ : des actions insuffisamment coordonnées, selon la Cour des comptes

{ element.images.0.titre }}

L'administration pénitentiaire a mis en place des protocoles très stricts, limitant ainsi l'accès des partenaires extérieurs indispensables à l'accompagnement des détenus.

Crédit photo ALAIN JOCARD / POOL / AFP
Dans son rapport annuel, la Cour des comptes s’est attardée sur les conséquences de la crise sanitaire sur le fonctionnement des administrations. Si elles ont a su s’adapter aux contraintes liées à la pandémie, la protection judiciaire de la jeunesse et l’administration pénitentiaire gagneraient à mieux coordonner leurs actions, y compris avec les autres ministères.
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Actualités Sociales Hebdomadaires

Je m'abonne

Déjà abonné ?

Auteur

  • Olivier Hielle

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Abonné

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Pas d'identifiants ?

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?
Contactez le service client : par mail Par téléphone : 01.40.05.23.15