Recevoir la newsletter

Commission d'enquête ASE: les 9 propositions du comité de vigilance

Article réservé aux abonnés

Anne-Solène Taillardat, Lyes Louffok et Diodio Metro ont été entendus hier par les députés

Auditionnés par les députés de la commission d'enquête sur les manquements des politiques publiques en protection de l'enfance, trois représentants des anciens enfants confiés à l'ASE ont rappelé la situation alarmante du système d'accompagnement des enfants placés.  
« Notre expertise expérientielle doit-être entendue. Rien pour nous sans nous. » C’est par ces mots qu’Anne-Solène Taillardat a débuté son intervention le 14 mai devant la commission d’enquête sur les manquements des politiques publiques de protection de l’enfance. Une formule sans ambiguïté pour rappeler la détermination du comité de vigilance, auquel elle appartient, à participer activement aux débats. Dès le 19 mars, ce regroupement d'anciens enfants placés initié par l’association les Oubliés de la République s’était constitué pour faire entendre la voix des principaux concernés au sein des travaux…
La suite est réservée aux abonnés

Accédez en illimité à nos contenus et à nos newsletters thématiques

S'abonner

Cet article est réservé aux abonnés

Protection de l'enfance

S'abonner
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client 01.40.05.23.15

par mail

Recruteurs

Rendez-vous sur votre espace recruteur.

Espace recruteur