Recevoir la newsletter

Magazine

A Marseille, des demandeurs d'asile gèrent leur Cada

{ element.images.0.titre }}

Crédit photo Edouard Hannoteaux
D’abord squatté, un immeuble du centre-ville marseillais est désormais légalement occupé et autogéré par des demandeurs d’asile. L’union de quatre associations a permis la signature d’un bail d’occupation temporaire avec le propriétaire. Un projet inédit, dont l’objectif est de pallier le manque de places d’hébergement dans la ville.
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Actualités Sociales Hebdomadaires

Je m'abonne

Déjà abonné ?

Auteur

  • Yasmine Sellami

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Abonné

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Pas d'identifiants ?

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?
Contactez le service client : par mail Par téléphone : 01.40.05.23.15