Recevoir la newsletter

Magazine

Service public : « La guerre des pauvres contre les pauvres »

{ element.images.0.titre }}

Crédit photo DR
La crise de la Covid a montré l’importance de l’hôpital et de la solidarité. Pourtant, sous prétexte de modernisation, les services publics se délitent de plus en plus. Leur privatisation est en marche, au risque d’une explosion de la violence et des inégalités et sociales. Cosigné par Willy Pelletier, l’ouvrage La valeur du service public analyse ce mécanisme destructeur.
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Actualités Sociales Hebdomadaires

Je m'abonne

Déjà abonné ?

Auteur

  • propos recueillis par Brigitte Bègue

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Abonné

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Pas d'identifiants ?

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?
Contactez le service client : par mail Par téléphone : 01.40.05.23.15