Recevoir la newsletter

Magazine

Plan de relance Ségur : déploiement régional des projets d’investissement

{ element.images.0.titre }}

Photo d'illustration.

Crédit photo OLIVIER LABAN-MATTEI / AFP
Une instruction du 30 mars, publiée au bulletin officiel santé-protection sociale-solidarités du 13 mai 2022, fixe les grands principes d’instruction des projets par les directeurs des agences régionales de santé (ARS).

Le gouvernement veut s’assurer que les quelque 18 milliards d’euros du plan de relance de l’investissement en santé du Ségur soient correctement utilisés. Dans une instruction du 30 mars 2022 (B.O. Santé-protection sociale-solidarités du 13-05-2022), le ministre des Solidarités et de la Santé fixe les grands principes d’instruction des projets, dans le cadre du déploiement de ce plan de relance. Les directeurs généraux des agences régionales de santé (ARS) sont ainsi soumis à un encadrement très rigoureux de l’utilisation des deniers publics.

« La vitesse à laquelle a été faite [la] programmation ainsi que la déconcentration des enveloppes et des décisions ne doivent pas conduire à une instruction moins rigoureuse des projets », prévient le ministre. L’exécutif ne veut pas réitérer les erreurs des plans « Hôpital » 2007 et 2012, qui n’ont pas toujours fait l’objet d’un suivi appuyé sur la qualité et la pertinence des projets.

Le texte donne plusieurs axes de prise de décisions aux directeurs des ARS. En particulier, ils doivent s’assurer d’une « approche réellement territoriale » des projets d’investissement.

Le gouvernement prévoit un dispositif particulier de suivi national de ce déploiement deux fois par an.

Auteur

  • Olivier Hielle

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Abonné

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Pas d'identifiants ?

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?
Contactez le service client : par mail Par téléphone : 01.40.05.23.15