Recevoir la newsletter

Magazine

Campagne budgétaire des CHRS : la FAS émet de nombreuses réserves

{ element.images.0.titre }}

Deux personnes attendent à l'accueil d'un CHRS de Marseille.

Crédit photo Bertrand Langlois / AFP
A la suite du lancement de la campagne budgétaire 2022 des centres d’hébergement et de réinsertion sociale (CHRS), la FAS réitère sa demande de moratoire sur les tarifs plafonds et pointe des messages contradictoires.
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Actualités Sociales Hebdomadaires

Je m'abonne

Déjà abonné ?

Auteur

  • Marie Nahmias

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Abonné

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Pas d'identifiants ?

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?
Contactez le service client : par mail Par téléphone : 01.40.05.23.15