Recevoir la newsletter

Magazine

Handicap cognitif : Des usines apprenantes et compétitives

{ element.images.0.titre }}

Annie Chauveau, assistante commerciale et référente insertion, échange avec une salariée.

Crédit photo Armandine Penna
Insérer des personnes souffrant de troubles cognitifs dans le milieu ordinaire, c’est le pari que s’est lancé la Fondation Amipi-Bernard Vendre dans six usines de câblage électrique de l’ouest et du centre de la France. Des postes mobilisant l’imitation et la plasticité du cerveau sont proposés aux salariés qui, ayant acquis la maîtrise d’une tâche, l’apprennent à quelqu’un d’autre.
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Actualités Sociales Hebdomadaires

Je m'abonne

Déjà abonné ?

Auteur

  • Éléonore de Vaumas

Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client abonnements@info6tm.com - 01.40.05.23.15