Recevoir la newsletter

Magazine

Réfugiés : à Calais et à Grande-Synthe, les ONG pallient les manques de l’Etat

{ element.images.0.titre }}

Un cabanon de l’ONG Auberge des migrants, à Calais en septembre 2021.

Crédit photo Louis Witter / ASH
Le tissu des associations qui interviennent jour et nuit à Calais et à Grande-Synthe auprès des exilés est vital. Si leurs missions sont diverses, elles ont pourtant un ADN commun : aller là où l’Etat ne va pas et porter assistance aux exilés au quotidien. 
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Actualités Sociales Hebdomadaires

Je m'abonne

Déjà abonné ?

Auteur

  • Louis Witter

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Abonné

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Pas d'identifiants ?

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?
Contactez le service client : par mail Par téléphone : 01.40.05.23.15