Recevoir la newsletter

Magazine

Asile : la CEDH réaffirme le principe de présomption de la minorité

{ element.images.0.titre }}

Le 21 novembre 2017, des membres associatifs et des migrants du camp de Cona manifestaient devant la préfecture de Padova pour dénoncer leurs conditions de vie.

Crédit photo Roberto Silvino / NurPhoto / NurPhoto via AFP
Dans un arrêt rendu le 21 juillet 2022, la Cour européenne des droits de l’Homme (CEDH) condamne l’Etat italien pour diverses violations de la Convention. Un demandeur d’asile se déclarant mineur doit être considéré comme tel jusqu’au moment de l’évaluation complète de l’âge.
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Actualités Sociales Hebdomadaires

Je m'abonne

Déjà abonné ?

Auteur

  • Olivier Hielle

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Abonné

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Pas d'identifiants ?

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?
Contactez le service client : par mail Par téléphone : 01.40.05.23.15