Menu
S'identifier
Politique économique et sociale

Covid-19 : Emmanuel Macron salue l’action des travailleurs sociaux et fait un geste envers les plus démunis 


Publié le : 13.04.2020 I Dernière Mise à jour : 14.04.2020
{ element.images.0.titre }}
Emmanuel Macron, le chef de l'État, lors de son adresse télévisée aux Français le 13 avril 2020. I Crédit photo Elysée.fr/Présidence de la République

Auteur

  • Antonin Amado

Le discours du président de la République en ce lundi 13 avril était très attendu par les professionnels de l’action sociale. Au-delà des annonces sur les plans sanitaire et économique, il a rendu hommage aux travailleurs sociaux et médico-sociaux et promis plusieurs mesures à destination des publics les plus fragiles. C’est au gouvernement qu’il reviendra d’en définir les contours précis.

Dans une longue adresse télévisée à la nation, le président de la République n’a, en ce 13 avril, pas cherché à nier les dysfonctionnements révélés par la crise sanitaire provoquée par le Covid-19 : « Il y a eu des failles, des insuffisances. Comme vous, j’ai vu des ratés. Encore trop de lenteurs, de procédures inutiles. Des faiblesses aussi de notre logistique. » Emmanuel Macron a enfin reconnu que l’Etat n’a pas été capable de « distribuer autant de masques que nous l’aurions voulu pour nos soignants, pour les infirmières, les aides à domicile », tout en assurant que les commandes étaient désormais passées. La distribution de ces masques devrait se faire en lien avec les maires pour les professions les plus exposées. 

Une fois le 11 mai atteint, les personnes âgées, souffrant de maladies chroniques ou en situation de handicap « devront rester confinées… tout au moins dans un premier temps ».

Aide financière exceptionnelle

Devant la difficulté économique remontée à l’exécutif par de nombreux acteurs sociaux, sera versée une « aide exceptionnelle aux familles les plus modestes » mais aussi pour « les étudiants les plus précaires ». Elle devra leur permettre de faire face à leurs « besoins essentiels ». Mais le montant et la date de versement de cette prime n’ont pas été précisés.

Emmanuel Macron a brièvement évoqué la loi sur le grand âge et la dépendance, qui passera par un « plan massif […] pour nos aînés ».

Utilisant à plusieurs reprises le mot « solidarité », le président de la République a mentionné les risques de violences au sein des familles confinées et parlé des inégalités sociales liées au logement et à l’accompagnement scolaire des enfants. Les crèches, écoles, collèges et lycées rouvriront d’ailleurs progressivement à partir du 11 mai. Là encore, c’est au gouvernement qu’il reviendra de préciser les modalités et le calendrier exact de ces retours sur les bancs scolaires.

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?


Contactez le service client abonnements@info6tm.com - 01.40.05.23.15
Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format