Menu
S'identifier
Professions et travail social

Travail social - L'emploi associatif sanitaire et social en perte de vitesse


Publié le : 13.09.2018 I Dernière Mise à jour : 13.09.2018

Auteur

  • Sarah Bos

Dans le secteur privé non lucratif sanitaire et social, le nombre de salariés progresse, mais de façon moins marquée que les années précédentes. C’est le bilan dressé par le centre de ressources DLA (Dispositif local d’accompagnement) – porté par l’Uniopss – et l’association Recherches & Solidarités, dans un rapport publié le 12 septembre.

Le nombre d’établissements employeurs dans le secteur sanitaire et social est stable depuis 2015, après des années de hausse, d’après le bilan conjoint du centre de ressources DLA (Dispositif local d'accompagnement) – porté par l’Uniopss – et de l’association Recherches & Solidarités, publié le 12 septembre. Il s’établit ainsi à 35 120 structures. Parmi celles-ci, 59,5 % concernent l’action sociale sans hébergement (accueil et accompagnement d’enfants handicapés ou de personnes âgées, aide à domicile, etc.), 20 % concernent l’hébergement social, 18,8 % la santé et 10,8 % l’hébergement médicalisé.

Sans grande surprise, c’est aussi dans l’action sociale sans hébergement que l’on retrouve le plus grand nombre de salariés : 570 258, ce qui représente 50,7 % du total des salariés du secteur. Viennent ensuite les salariés de l’hébergement médicalisé (17,9 % du secteur), de l’hébergement social (17 %) et de la santé (14,4 %). Dans ces quatre secteurs, le nombre de salariés progresse légèrement sur un an : +1,1 % pour l’hébergement social, +0,5 % pour la santé et pour l’hébergement médicalisé et +0,3 % pour l’action sociale sans hébergement. D’une manière générale, la progression est plus faible que pour la période 2014-2016. Le nombre global de salariés dans l’ensemble privé non lucratif sanitaire et social est en hausse de 0,5 % entre 2016 et 2017, contre 0,7 % entre 2015 et 2016.

L’aide à domicile reste le premier employeur du secteur, avec plus de 176 000 salariés, mais l’emploi continue d’y baisser (-0,4 % entre 2016 et 2017). Cette diminution est cependant moins accentuée par rapport aux années précédentes : -1,3 % en 2016, -2,8 % en 2015. Le secteur de la santé est sur une trajectoire opposée, avec une hausse de 0,5 % entre 2016 et 2017 pour un nombre de salariés qui s’établit à un peu plus de 162 000.

"Dans le secteur des personnes âgées, les évolutions restent positives mais tendent à ralentir entre 2016 et 2017. Les hausses constatées dans l’accueil et l’accompagnement sans hébergement (+3,5 %), l’hébergement médicalisé (+1,2 %) et l’hébergement social (+0,2 %) ont conduit à créer environ 1 500 emplois au total en un an, au sein du secteur privé non lucratif, soit deux fois moins qu’entre 2015 et 2016", notent les auteurs du rapport.

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?


Contactez le service client abonnements@info6tm.com - 01.40.05.23.15
Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format