Recevoir la newsletter

Magazine

Extension du Ségur : quels travailleurs sociaux sont concernés ?

{ element.images.0.titre }}

Photo d’illustration.

Crédit photo Véronique Popinet / Studio Hans Lucas via AFP
Trois décrets fixent désormais la liste des postes de travail social des trois fonctions publiques (Etat, hospitalière, territoriale) qui vont bénéficier de la prime de 183 € net annoncée par le gouvernement en février dernier.

Trois décrets qui viennent d'être publiés créent une prime pour la plupart des travailleurs sociaux agents de la fonction publique. D’un montant de 183 € net, cette prime mensuelle est attribuée dans le cadre de l’extension du Ségur aux travailleurs sociaux annoncée en février par le gouvernement.

Pour les agents de la fonction publique de l’Etat, la prime est principalement attribuée aux :

  • éducateurs, éducateurs spécialisés et chefs de service de la protection judiciaire de la jeunesse (PJJ) ;

  • adjoints techniques du ministère de la Justice exerçant des fonctions socioéducatives ;

  • assistants et conseillers techniques de service social des administrations de l’Etat ;

  • éducateurs spécialisés des instituts nationaux de jeunes sourds et de l’Institut national des jeunes aveugles (INJA) ;

  • psychologues du ministère de la Justice exerçant notamment dans les services pénitentiaires d’insertion et de probation (Spip).

La prime est non seulement attribuée aux agents, mais aussi aux contractuels qui exercent des fonctions similaires.

En revanche, les éducateurs, conseillers d’insertion et de probation et autres personnels hors psychologues qui interviennent en Spip ne sont pas concernés par la prime. Le 25 avril, la CGT-Spip avait d’ailleurs exprimé son mécontentement.

D’autres fonctions, exercées dans les établissements listés ci-dessus, peuvent y avoir droit : aides-soignants, infirmiers, psychologues, auxiliaires de puériculture, aides médico-psychologiques, auxiliaires de vie sociale et accompagnants socio-éducatifs.

Travailleurs sociaux de la fonction hospitalière

S’agissant de la fonction publique hospitalière (FPH), en plus des salariés concernés par le Ségur, la prime est attribuée aux :

  • conseillers en économie sociale et familiale ;

  • éducateurs techniques spécialisés ;

  • éducateurs de jeunes enfants ;

  • assistants socio-éducatifs ;

  • cadres socio-éducatifs ;

  • psychologues ;

  • animateurs ;

  • moniteurs d’atelier ;

  • moniteurs-éducateurs ;

  • accompagnants éducatifs et sociaux.

Travailleurs sociaux de la fonction publique territoriale

Pour la fonction publique territoriale (FPT), l'obtention de la prime s'avère moins automatique. En effet, les agents de la FPT sont embauchés par les collectivités locales et non par l’Etat, qui ne peut se substituer à cet employeur principal. Ainsi, le décret ne peut que permettre aux collectivités d’attribuer la prime.

Sont concernés :

  • les agents territoriaux des services d’aide et d’accompagnement à domicile ;

  • certains agents territoriaux des établissements et services sociaux et médico-sociaux et des services départementaux de protection maternelle et infantile (PMI), dont les auxiliaires de vie sociale et les accompagnants éducatifs et sociaux ;

  • les conseilleurs et assistants territoriaux socio-éducatifs ;

  • les éducateurs de jeunes enfants ;

  • les moniteurs-éducateurs et intervenants familiaux territoriaux ;

  • les agents sociaux territoriaux ;

  • les psychologues territoriaux ;

  • les animateurs et adjoints territoriaux d’animation ;

Pour rappel, les médecins coordonnateurs des établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) bénéficient aussi d’une prime d’un montant plus élevé.

 

Auteur

  • Olivier Hielle

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Abonné

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Pas d'identifiants ?

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?
Contactez le service client : par mail Par téléphone : 01.40.05.23.15