Menu
S'identifier

immigration I 04.10.2019

Pour une politique d’intégration plus ambitieuse

À deux jours du débat prévu à l’Assemblée Nationale sur la politique migratoire française et européenne, vingt-quatre fédérations et associations appellent les parlementaires à sortir « par le haut » d’un débat aujourd’hui en proie aux polémiques et contrevérités.

Auteur

  • sarah Bos (Pixel)

Dans une lettre ouverte publiée le 1er octobre, vingt-quatre fédérations et associations parmi lesquelles la Fédération des acteurs de la solidarité, Médecins du Monde ou encore l'Union professionnelle du logement accompagné (Unafo) s’adressent aux parlementaires qui débattront, à partir du lundi 7 octobre, de la politique migratoire française.

Les associations signataires tiennent à revenir sur les réalités vécues par les personnes exilées et les associations qui les accompagnent, et notamment sur la dégradation des conditions de l’accueil et de l’accompagnement. Car entre un nombre de places largement insuffisant dans les structures pour demandeurs d’asile – qui ne permet qu’à la moitié d’entre eux d’être hébergés -, la réforme de l’allocation des demandeurs d’asile qui en complique l’accès et la remise en question de l’Aide médicale d’État, le quotidien des personnes migrantes se complexifie toujours plus. Face à de tels constats, les associations invitent les parlementaires à garantir le respect des droits fondamentaux de toutes les personnes « présentes sur le territoire national ».

« Cela suppose des mesures volontaristes de création de places d’hébergement de qualité et de production de logements accessibles sur l’ensemble du territoire afin que personne ne soit contraint de vivre à la rue et que les pouvoirs publics puissent enfin engager, aux côtés des associations, un programme de résorption des campements indignes qui font honte à la République », soulignent-elles. Les associations posent également la question de la régularisation des personnes et des familles bloquées dans l’hébergement, faute de pouvoir accéder, pour des questions administratives, à un travail et à un logement. C’est une politique d’intégration plus ambitieuse qu’elles réclament, afin de sortir « par le haut d’un débat aujourd’hui mal engagé ».

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?


Contactez le service client abonnements@info6tm.com - 01.40.05.23.15
Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format