Recevoir la newsletter

Bass : comment le gouvernement entend mettre la pression à la CGT

Article réservé aux abonnés

Entrée dans sa dernière ligne droite, la négociation sur les salaires et les classifications dans la Bass patine toujours. Le gouvernement semble cependant bien décidé à ramener la CGT de son côté en alternant opération séduction et coups de pression.
Avancée ou sur-place ? Alors qu’il ne reste plus que deux séances de négociation, les 16 mai et 4 juin, aux partenaires sociaux de la branche associative sanitaire, sociale et médico-sociale (Bass) pour boucler – ou non… – leur accord sur les salaires, le nouveau projet de texte adressé le 14 mai au soir par Axess aux organisations syndicales n’apparaît pas porteur de changements significatifs par rapport à l’ancienne mouture.

Avancées timides

Certes, la partie patronale y concède quelques timides avancées en matière de revalorisation salariale, notamment en passant de 6 à 9 mois la durée de versement de la prime exceptionnelle de 238 euros bruts (soit 183 euros nets) que le projet envisage de verser aux « oubliés du…
La suite est réservée aux abonnés

Accédez en illimité à nos contenus et à nos newsletters thématiques

S'abonner

Cet article est réservé aux abonnés

Management et réseaux

S'abonner
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client 01.40.05.23.15

par mail

Recruteurs

Rendez-vous sur votre espace recruteur.

Espace recruteur