Menu
S'identifier

Lutte contre la pauvreté I 14.05.2019

L’aide alimentaire européenne menacée

Les Restos du Cœur ont appelé de leurs voeux "un plan européen de lutte contre la pauvreté" le 9 mai, en s’inquiétant de la potentielle baisse des fonds européens consacrés à l’aide alimentaire.

Auteur

  • MAIA COURTOIS (PIXEL6TM)

La proposition de la Commission européenne d’intégrer le Fonds européen d’aide aux plus démunis (FEAD) à un fonds social plus large inquiète les Restos du Cœur. Cette fusion aurait l’effet "catastrophique" de "diviser ce fonds par deux", affirme l’association. Or, comme l’a rappelé le président Patrice Blanc, "en France, une personne sur trois en situation de grande pauvreté bénéficie de ce fonds". Pour les Restos du Cœur, premiers bénéficiaires français du FEAD, un repas sur quatre est soutenu par cette enveloppe de près de 25 millions d’euros annuelle.

Dans toute l’Union européenne, ce fonds permet l’apport d’une aide alimentaire et matérielle à 16 millions de personnes. Financé à hauteur de 3,8 milliards d’euros sur la période 2014-2020, il compte également des mesures d’inclusion sociale. Mais la Cour des Comptes européenne a évalué cet outil et conclu en avril dernier que, s’il s’agit d’un "soutien précieux", celui-ci doit néanmoins faire l’objet d’un "ciblage adapté" à destination des plus vulnérables face au "risque de dispersion du financement". En ce sens, la Cour des Comptes demande l’intégration du FEAD au nouveau Fonds social européen plus (FSE +).

Faisant écho à ces conclusions, la proposition de la Commission européenne – qui reste à débattre - prévoit d’établir un budget plancher pour l’après 2020, avec une réduction de moitié des crédits actuels. Les Restos du Cœur, eux, demandent "un plan européen de lutte contre la pauvreté", pour en prendre le contrepied. Patrice Blanc estime qu’"il faut que le droit à l’alimentation soit intégré dans le socle européen des droits sociaux". Son association interpelle les candidats aux européennes en vue du vote du cadre financier 2021-2027, qui déterminera les budgets alloués par les futurs parlementaires à l’aide aux plus démunis.

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format