Recevoir la newsletter

Magazine

TRIBUNE - Evaluation des ESSMS : le participatif au service de l’impératif ?

{ element.images.0.titre }}

Anne Salmon, philosophe et sociologue, professeure au Cnam. 

Crédit photo DR
La philosophe et sociologue Anne Salmon revient sur le nouveau dispositif d’évaluation construit par la Haute Autorité de santé. Si elle reconnaît une « réforme profonde », qui s’appuie sur un référentiel national commun à tous les ESSMS, elle regrette la manière dont elle a été élaborée.
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Actualités Sociales Hebdomadaires

Je m'abonne

Déjà abonné ?

Auteur

  • Anne Salmon

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Abonné

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Pas d'identifiants ?

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?
Contactez le service client : par mail Par téléphone : 01.40.05.23.15