Recevoir la newsletter

Magazine

Mixité sociale : à Toulouse, l'association Bas d'immeuble ouvre d’autres horizons

{ element.images.0.titre }}

Julien Legay fournit du soutien en mathématiques

Crédit photo christian BELLAVIA /Divergence
Pour lutter contre les inégalités sociales, deux collèges situés dans des quartiers sensibles toulousains ont été fermés. Depuis 2017, tous les matins, les élèves sont acheminés en bus dans des établissements du centre-ville. L’association Bas d’immeuble les soutient dans cet apprentissage de la mixité sociale. Pas si simple.
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Actualités Sociales Hebdomadaires

Je m'abonne

Déjà abonné ?

Auteur

  • Monique Castro

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Abonné

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Pas d'identifiants ?

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?
Contactez le service client : par mail Par téléphone : 01.40.05.23.15