Recevoir la newsletter

Magazine

Catherine Galopin : “Les émotions ne se gèrent pas, elles se partagent”

{ element.images.0.titre }}

Membres de l’Association nationale des assistants de service social (Anas), Catherine Galopin (à gauche) et Alexandrine Laizeau (à droite) sont co-auteures de l’ouvrage Engager ses émotions dans la relation d’aide, éd. Presses de l’Ecole des hautes études en santé publique (EHESP).

Crédit photo DR
Très peu abordées dans la formation des travailleurs sociaux, les émotions sont pourtant au cœur de la relation d’aide comme le rappelle Catherine Galopin. D’où l’importance de les identifier et de les écouter pour en faire une force et donner du sens à l’intervention sociale.
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Actualités Sociales Hebdomadaires

Je m'abonne

Déjà abonné ?

Auteur

  • Propos recueillis par Brigitte Bègue

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Abonné

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Pas d'identifiants ?

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?
Contactez le service client : par mail Par téléphone : 01.40.05.23.15