Menu
S'identifier

Familles I 14.06.2019

Congé parental et modes de garde : l’Europe du Nord en tête

« Les pays les plus riches sont-ils favorables aux familles ? ». C’est la question à laquelle tente de répondre un rapport de l’Unicef, consacré aux congés parentaux et aux modes de garde.

Auteur

  • BRIGITTE BEGUE

Quels sont les pays de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) et de l’Union Européenne ayant les politiques familiales les plus favorables ? Réponse : le Danemark, la Norvège et l’Islande, selon un rapport de l’Unicef, rendu public le 13 juin. A l’inverse,  la Suisse, la Grèce, Chypre arrivent en queue de peloton ainsi que le Royaume-Uni et l’Irlande.

L’étude, menée dans 41 pays riches par le centre de recherche  Innocenti, a tenu compte de plusieurs critères, principalement la durée des congés parentaux (père et  mère) totalement rémunérés et les services de garde et d’éducation préscolaire existants de 0  à 6 ans. Elle n’intègre pas les allocations familiales et autres prestations.

Les mères peuvent bénéficier d’un congé parental d’au moins six mois rémunérés dans seulement la moitié des payés interrogés. En tête, l’Estonie avec 85 semaines de repos, suivi de la Hongrie (72 semaines) et de la Bulgarie (61 semaines). Les Etats-Unis sont le seul pays inclus dans l’étude ne garantissant aucun congé de maternité ou de paternité. En se situant à la 25ème place, loin derrière l’Allemagne et après l’Italie et le Portugal, la France fait pâle figure.

Autre constat : quand les pères ont la possibilité de prendre un congé paternité, la majorité ne s’en serve pas. En 2017, seul un japonais sur sept y a eu recours alors qu’au Japon, les hommes peuvent percevoir l’intégralité de leur salaire pendant six mois pour s’occuper de leurs enfants.

Le coût parfois exorbitant des modes de garde est aussi un frein. C’est au Royaume-Uni que cet obstacle est cité le plus souvent par les jeunes parents et au Danemark, en Suède et en Tchéquie, qu’il apparaît le moins. Reste que la majorité des enfants de trois ans vont en crèche ou à l’école maternelle avec un taux allant jusqu’à 99% en Belgique et en Islande.

Selon l’Organisation mondiale de la santé, en Europe, 25% des nourrissons sont allaités dans les six premiers mois contre plus de 50% en Asie du Sud-Est, par exemple. C’est la Norvège qui a le taux le plus élevé et le Royaume-Uni le plus bas.

Pour améliorer les politiques familiales, l’Unicef recommande d’instaurer :

  • un congé parental rémunéré d’au moins 6 mois pour les deux parents.
  • la mise en place d’espaces réservés à l’allaitement et de pauses rétribuées à cet effet pour les femmes qui reprennent le travail après l’accouchement.
  • des  services de garde d'enfants abordables et accessibles.
  • des allocations pour enfants à charge afin d’aider les familles.

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format