Recevoir la newsletter

Magazine

Zones d’attente : deux nouvelles ONG habilitées

{ element.images.0.titre }}

Bureau de la Zone d'Attente pour Personnes en Instance, dîte ZAPI 3, de l'aéroport de Roissy.

Crédit photo Yann Castanier / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP
Asile-Immigration - Un arrêté du 8 novembre (J.O. du 20-11) habilite la Ligue des droits de l’Homme (LDH) et le Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (Mrap) à proposer des représentants en vue d’accéder en zone d’attente.

L’accès des associations aux zones d’attente est encadré par le code de l’entrée et du séjour des étrangers et du droit d’asile (Ceseda, articles R. 343-18 et suivants).

Un arrêté publié le 20 novembre ajoute la Ligue des droits de l’Homme (LDH) et le Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (Mrap) à la liste des associations habilitées.

Un arrêté du 1er juin a fixé une première liste. Publié le 1er septembre, un nouvel arrêté a ajouté quatre nouvelles organisations à cette liste, dont le Gisti.

La liste consolidée des associations habilitées est la suivante :

  • Association nationale d'assistance aux frontières pour les étrangers (Anafe) ;

  • La Cimade, service œcuménique d'entraide ;

  • La Croix-Rouge française ;

  • France terre d'asile ;

  • Groupe Accueil et Solidarité ;

  • Groupe d'information et de soutien des immigrés (Gisti) ;

  • Forum réfugiés ;

  • Amnesty International France ;

  • La Ligue des droits de l'Homme (LDH) ;

  • Le Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples (Mrap).

 

Auteur

  • Olivier Hielle

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Abonné

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Pas d'identifiants ?

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?
Contactez le service client : par mail Par téléphone : 01.40.05.23.15