Menu
S'identifier
Asile - Immigration

Distribution de repas aux migrants : pour la CNCDH, le principe de fraternité doit être garanti


Publié le : 23.09.2020 I Dernière Mise à jour : 24.09.2020
{ element.images.0.titre }}
Photo d'illustration. I Crédit photo 977_rex_977 - stock.adobe.com

Auteur

  • Marie Nahmias

Après la publication d’un arrêté interdisant la distribution de repas aux migrants dans certaines rues de Calais par les associations non mandatées, le président de la CNCDH écrit au ministre de l’Intérieur pour que le principe de fraternité soit garanti. Il rappelle que « le droit à la dignité humaine ne saurait être contesté pour des motifs d’ordre sanitaire ou public ».

Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Actualités Sociales Hebdomadaires

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?


Contactez le service client abonnements@info6tm.com - 01.40.05.23.15
Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format