Menu
S'identifier
Homepage

17 % des Français sont en situation d’illectronisme


Publié le : 05.11.2019 I Dernière Mise à jour : 05.11.2019

Auteur

  • nadia graradji (presse scriptum)

Selon une étude publiée par l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) le 30 octobre, 17 % des Français de 15 ans ou plus sont en situation d’illectronisme, ou illettrisme numérique, c’est-à-dire qu’ils ne maîtrisent aucune compétence numérique de base.

L’absence de compétences numériques concerne 2 % des usagers d’Internet. Si l’on ajoute les non-usagers, 17 % de la population se trouve en situation d’illectronisme.
Le profil des personnes reflète largement celui du non-usage : les plus concernées sont les personnes âgées, peu diplômées, au niveau de vie modeste, vivant seules ou en couple sans enfant, inactives ou vivant dans les DOM (hors Mayotte). « En France, en 2017, 43 % des individus de 16 à 74 ans (tranche d’âge commune à toutes les enquêtes européennes) avaient un score global de capacité numérique nul ou faible ce qui place le pays dans la moyenne de l’Union européenne », précise l’Insee. L’éloignement d’Internet augmente jusqu’à 53% chez les plus de 75 ans et 34% chez les personnes sans diplôme et issues d’un milieu modeste. A noter qu’en 2019, 12 % des individus de 15 ans ou plus résidant en France hors Mayotte ne disposent d’aucun accès à Internet depuis leur domicile, quel que soit le type d’appareil (ordinateur, tablette, téléphone portable) et de connexion. L’âge joue davantage sur les compétences que sur l’équipement, alors que le niveau de vie est plus discriminant pour l’équipement que pour les compétences.

Risque de non-recours et pertes de droits

Plus inquiétant à l’heure de la dématérialisation des démarches administratives, 24 % de la population apparaît être incapable d’obtenir de l’information sur Internet : 9 % se sentent réellement incompétents bien qu’usagers d’Internet, tandis que 15 % sont non-usagers. Parmi les usagers d’Internet, 33 % n’ont ainsi pas été en mesure de se renseigner sur des produits et services et 49 % de rechercher des informations administratives. « L’incapacité à rechercher des informations administratives est particulièrement problématique, comme en témoigne le rapport du Défenseur des droits de 2019. Pour les personnes concernées, la dématérialisation de l’administration accroît le risque de non-recours à des prestations ou de perte de droits », souligne l’Insee.

 « Ne pas avoir accès à Internet ou ne pas savoir utiliser les outils numériques représente donc un réel handicap, notamment pour effectuer des démarches administratives ou encore accéder aux services publics, pouvant accroître la vulnérabilité sociale de populations potentiellement déjà fragiles. La lutte contre l’illectronisme devient ainsi un enjeu de politique publique comparable à la lutte contre l’illettrisme ». Alors que le gouvernement veut dématérialiser tous les services publics d'ici 2022, l’Insee rappelle qu'il reste du travail pour raccrocher ces « éloignés » du monde numérique.


Lien de l’étude Insee


 

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?


Contactez le service client abonnements@info6tm.com - 01.40.05.23.15
Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format