Menu
S'identifier

11.02.2020

Enquête Banque de France sur le surendettement des ménages

La Banque de France vient de publier son Enquête typologique sur le surendettement des ménages en 2019. La tendance baissière entamée depuis 2011 se poursuit.

La Banque de France a réalisé son Enquête typologique sur le surendettement des ménages à partir de données extraites de l’ensemble des situations décidées recevables par les commissions de surendettement entre le 1er janvier et le 31 décembre 2019. Elle comprend une synthèse des principaux résultats au plan national et une déclinaison régionale des données relatives à la situation individuelle, familiale, sociale, professionnelle et financière des personnes et ménages surendettés. Elle étudie également le niveau et la structure de l’endettement.

L’enquête montre que le nombre total de dossiers de surendettement déposés (143 080) a baissé de 12% en 1 an, 38% en 5 ans. Parmi les dossiers déposés, 81 000 sont des primodépôts (un record au plus bas). Quant aux redépôts dans les deux ans, ils sont 23 000 de moins qu’en 2018.

Le changement de nature du surendettement se confirme également : les crédits à la consommation sont en recul (-265 millions d’euros) et ne représentent plus que 37% de la dette globale, baissant au niveau des dettes immobilières. Un ménage surendetté sur quatre n’a d’’ailleurs pas de crédit à la consommation.

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?


Contactez le service client abonnements@info6tm.com - 01.40.05.23.15
Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format