Menu
S'identifier
Établissements et services

Déconfinement : assouplissement des conditions de visite en Ehpad


Publié le : 03.06.2020 I Dernière Mise à jour : 04.06.2020
{ element.images.0.titre }}
Photo d'illustration I Crédit photo Christine - stock.adobe.com

Auteur

  • Maxime Ricard

A partir du 5 juin, les résidents en établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendandes (Ehpad) pourront à nouveau recevoir les visites de leurs proches. A condition de respecter certaines règles.

Les Ehpad semblaient être les grands oubliés de la phase 2 du déconfinement. Un document de la direction générale de la cohésion sociale (DGCS) vient de combler ce manque. Diffusé à l’ensemble des fédérations du secteur le 1er juin, ce texte récapitule les consignes applicables dès le 5 juin aux établissements pour personnes âgées et aux unités de soins de longue durée (USLD). L’heure est à l’assouplissement des conditions de visite. Un communiqué de presse du gouvernement, annonçant ces nouvelles directives, a également été publié le 1er juin. 

Celui-ci rappelle que « près de 45% des établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) déclarent encore au moins un cas de Covid-19 » et que « la plus grande vigilance doit donc être observée dans l’application des mesures de sécurité sanitaire ». Néanmoins, le gouvernement recommande aux établissements dont la situation sanitaire le permet « d’assurer une reprise des visites des proches » sous certaines conditions.

Respect des consignes de sécurité 

Les visites de plus de deux personnes à la fois sont autorisées, mais seulement quand  elles n’ont pas lieu dans la chambre du résident. Lorsque les conditions de sécurité le permettent, les personnes âgées pourront recevoir leurs petits-enfants, sous réserve qu’ils portent un masque. Le nouveau protocole préconise aussi qu’il soit mis « fin à la condition de présence continue d’un professionnel aux côtés des proches ». Ceux-ci devront signer une charte de bonne conduite les engageant à respecter les règles sanitaires.

En fonction du contexte épidémique local, les activités collectives « en tout petit groupe et en gardant toujours le même groupe » pourront être reprises. Il en va de même pour certaines animations ayant été supprimées, en particulier celles qui mobilisent physiquement les résidents (activité physique adaptée) ou de soins de bien-être (coiffeur, socio-esthéticienne…). Les résidents pourront à nouveau manger ensemble à condition d’être en petit nombre et  de respecter les gestes-barrières. Des sorties dans le jardin, si l’établissement en dispose, seront également possibles. 

Les consignes concernant la réouverture des accueils de jour et des plateformes de répit sont, elles aussi, assouplies : ceux disposant d’une entrée séparée au sein de l’établissement peuvent être réouverts, si du personnel est disponible.

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?


Contactez le service client abonnements@info6tm.com - 01.40.05.23.15
Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format