Recevoir la newsletter

Magazine

Ouverture de la Maison des soignants : un lieu dédié à l’amélioration du mieux-être des professionnels de santé

{ element.images.0.titre }}

La Maison des soignants est le premier lieu entièrement dédié à l'amélioration du mieux-être des professionnels de santé.

Crédit photo Association SPS
Ce mercredi 1er septembre, la Maison des soignants ouvre ses portes à Paris. A l’initiative de l’association SPS (soins aux professionnels de santé), il s’agit du premier espace d’accueil dédié à tous les professionnels de santé qui ont besoin de se soigner et d'améliorer leur mieux-être.

Selon de récentes études initiées par l’association SPS (soins aux professionnels de santé), de nombreux professionnels de santé présentent un état de vulnérabilité et ont besoin d’être aidés et soutenus. Mais ils ne savent pas à qui s’adresser ni où se rendre pour améliorer leur bien-être. C’est pour cela que l’association SPS a créé la Maison des soignants, qui ouvre le 1er septembre, à Paris. Unique en France, ce lieu est dédié à tous les étudiants et professionnels de santé (médicaux, paramédicaux mais aussi ceux du secteur médico-social, soit une cinquantaine de professions au total) en souffrance psychologique. « Ce lieu permet aux soignants de rejoindre une communauté, d’intégrer des groupes de parole et ainsi de ne pas se sentir seuls », détaille Pauline Dubar, ancienne infirmière et porte-parole de l’association.

Des ateliers de ressources, d’une durée comprise entre 1 h et 1 h 30, sur quatre thématiques sont aussi proposés : la gestion du stress ; les habitudes de vie (alimentation,  sommeil,  travail de nuit...) ; le management et la communication (management participatif, management émotionnel, leadership, communication non violente…) et des questions juridiques (imprévoyance, droits et devoirs, fondamentaux juridiques…). « L’objectif de ces ateliers de prévention est d’informer les soignants, de leur permettre de se ressourcer, de se détendre, qu’ils prennent soin d’eux afin d’améliorer leur mieux-être et d’éviter l’épuisement professionnel », certifie Pauline Dubar. Et d’ajouter :  « Ces ateliers sont assurés par des experts, rémunérés à leur juste valeur. Par exemple, sur les questions juridiques, ce sont des avocats du travail. »

Améliorer la qualité de vie au travail

Enfin, des formations sont dispensées au sein de la structure. Gratuites, comme l’ensemble des activités, elles ont pour objectif de former les psychologues, médecins généralistes et psychiatres, afin d’enrichir le réseau national du risque psycho-social développé par SPS ; de permettre à tous les autres praticiens de repérer et d'accompagner leurs collègues, de former les responsables d’équipe pour développer la démarche participative et améliorer la qualité de vie au travail ainsi que la qualité des soins. La Maison des soignants permet de sensibiliser les professionnels à des actions de prévention pour leur mieux-être.

« La formation phare est intitulée "Repérage et accompagnement des risques suicidaires", assure Pauline Dubar. Dispensée sur deux jours,  elle explique, entre autres, le mécanisme d'installation du burn-out. Celui-ci est souvent inconscient. C'est pour cela qu'il s'inscrit dans le temps et qu'il devient délétère sur le long-terme. »

A terme, l’association SPS a pour ambition d’essaimer cet espace d’amélioration du bien-être dans toutes les régions.

Auteur

  • Maxime Ricard

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Abonné

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Pas d'identifiants ?

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?
Contactez le service client : par mail Par téléphone : 01.40.05.23.15