Recevoir la newsletter

Magazine

Violences conjugales : le parc d’hébergement spécialisé sous-doté (Fondation des femmes)

{ element.images.0.titre }}

80 % des femmes victimes de violences conjugales sont prises en charge au sein de dispositifs inadaptés.

Crédit photo Martin Bureau / AFP
Violences conjugales - Rendu public le 18 novembre, le rapport de la Fondation des femmes sur l’hébergement proposé aux victimes de violences intrafamiliales atteste de l’inadaptation des réponses proposées par les pouvoirs publics. Le manque de dispositifs spécialisés de prise en charge et de formation des professionnels en témoigne.
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Actualités Sociales Hebdomadaires

Je m'abonne

Déjà abonné ?

Auteur

  • Flora Peille

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Abonné

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Pas d'identifiants ?

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?
Contactez le service client : par mail Par téléphone : 01.40.05.23.15