Recevoir la newsletter

Magazine

« Repérer les hiatus entre la façon dont le logement est conçu et celle dont il va être investi » (Nina Testut, ethnologue)

{ element.images.0.titre }}

Photo d'illustration.

Crédit photo sewcream - stock.adobe.com
Pour vérifier « l’impact concret de son action », la Fondation Abbé-Pierre a conduit une évaluation de son programme Toits d’Abord, destiné à lutter contre le mal-logement. Si le dispositif rempli son objectif premier, certains axes d’amélioration restent possibles, nous explique Nina Testut, ethnologue et co-autrice de l'étude.
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Actualités Sociales Hebdomadaires

Je m'abonne

Déjà abonné ?

Auteur

  • Propos recueillis par Marie Nahmias

Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client abonnements@info6tm.com - 01.40.05.23.15