Recevoir la newsletter

Magazine

Réforme de l’assurance chômage : mise à jour de l’étude d’impact (Unedic)

{ element.images.0.titre }}

Photo d’illustration.

Crédit photo naka - stock.adobe.com
Cette nouvelle version tient compte des dernières modifications opérées par le décret du 30 mars 2021. A partir du mois de juillet, 1,15 million de nouveaux allocataires auront une allocation journalière plus faible avec les nouvelles règles.

A la suite des derniers ajustements du gouvernement sur sa réforme de l’assurance chômage, l’Unédic vient de publier une actualisation de son étude d’impact. Elle consacre une présentation spécifique aux évolutions apportées par le décret n° 2021-346 du 30 mars 2021 (voir notre article).

L’Unédic estime que 2,8 millions de personnes ouvriront un droit aux indemnités chômage durant la première année de l’application de la réforme, entre juillet 2021 et juin 2022. La réforme du mode de calcul du salaire journalier de référence concernera, la première année, 1,15 million d’allocataires. Ces personnes auront une allocation journalière plus faible, de 17 % en moyenne, par rapport aux anciennes règles. La durée de leurs droits sera en revanche plus longue.

Ni retrait ni droit santé

La baisse des allocations journalières sera « compensée en partie ou totalement pour les foyers éligibles aux prestations de solidarité », relève l’Unédic.

Cependant, contrairement aux allocations chômage, ces revenus n’ouvrent pas de droit retraite ni de droit santé.

Auteur

  • Olivier Hielle

Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client abonnements@info6tm.com - 01.40.05.23.15