Recevoir la newsletter

Magazine

Insertion : les aides à l’alternance prolongées jusqu’au 30 juin 2022

{ element.images.0.titre }}

En 2021, 525 000 contrats d'apprentissage ont été enregistrés.

Crédit photo Arnaud Le Vu / Hans Lucas via AFP
Insertion professionnelle - Instaurées en 2020, ces aides à l'alternance peuvent atteindre 8 000 € par apprenti.

Les employeurs d’alternants bénéficient d'un nouveau délai. Le décret n° 2021-1468 du 10 novembre 2021 (J.O. du 11/11) prolonge les aides aux entreprises pour l’embauche de jeunes en contrats d’apprentissage ainsi que les aides exceptionnelles pour l’emploi de contrats de professionnalisation jusqu’au 30 juin 2022.

Les aides à l’apprentissage, instaurées en 2020, ont semble-t-il porté leurs fruits. Le ministère du Travail revendiquait en effet quelque 525 000 contrats enregistrés en 2021. Mais ce succès pèse lourd sur les finances de France Compétences, l’organisme quadripartite en charge de la répartition des fonds de la formation professionnelle et de l’apprentissage.

Trois milliards de déficit

L’opérateur va ainsi accuser un déficit d’environ 3 milliards d’euros, qui sera en partie compensé par une dotation de 2 milliards accordée par l’État dans le cadre du projet de loi de finances rectificatif pour 2021.

Par ailleurs, les entreprises qui accepteront de signer un contrat de professionnalisation avec un demandeur d’emploi inscrit depuis plus d’un an à Pôle emploi se verront gratifiées d’une prime de 8 000 € à l’embauche.

Auteur

  • Benjamin d'Alguerre

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Abonné

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Pas d'identifiants ?

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?
Contactez le service client : par mail Par téléphone : 01.40.05.23.15