Recevoir la newsletter

Magazine

« Les accidents du travail, un reflet des inégalités »

{ element.images.0.titre }}

Enseignante-chercheuse à l'Ecole des hautes études en santé publique (EHESP), Véonique Daubas-Letourneux est l'autrice de Accidents du travail. Des morts et des blessés invisbles (éd. Bayard, 2021)

Crédit photo DR
En France, travailler tue 14 personnes et en blesse 12 500 chaque semaine, selon des chiffres de 2019. Un phénomène dont on ne parle quasiment pas. Au-delà des chiffres et des drames individuels, dans son dernier ouvrage, la sociologue Véronique Daubas-Letourneux questionne les ressorts de cette invisibilité.
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Actualités Sociales Hebdomadaires

Je m'abonne

Déjà abonné ?

Auteur

  • propos recueillis par Éléonore de Vaumas

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Abonné

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Pas d'identifiants ?

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?
Contactez le service client : par mail Par téléphone : 01.40.05.23.15