Recevoir la newsletter

Magazine

Addiction : « La criminalisation des usagers ne fonctionne pas »

{ element.images.0.titre }}

Marie Jauffret-Rosutide est sociologue et chargée de recherche à l'INSERM, l'Institut national de la santé et de la recherche médicale. Elle s'est spécialisée dans les sujets liés aux addictions. 

Crédit photo DR
Pour Marie Jauffret-Roustide, sociologue spécialiste de l’addiction, les politiques répressives de lutte contre la toxicomanie sur la voie publique, et particulièrement le crack, sont inefficaces. A l’inverse, une approche humaniste permet de ne pas considérer les consommateurs comme des délinquants.
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Actualités Sociales Hebdomadaires

Je m'abonne

Déjà abonné ?

Auteur

  • Flora Peille

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Abonné

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Pas d'identifiants ?

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?
Contactez le service client : par mail Par téléphone : 01.40.05.23.15