Recevoir la newsletter

Magazine

Violences sur mineurs : "Une étude anglo-saxonne de qualité mais purement quantitative” (Xavier Pommereau)

{ element.images.0.titre }}

Chef du "pôle aquitain de l'adolescent" au CHU de Bordeaux pendant une trentaine d'années, Xavier Pommereau est un spécialiste de l'adolescence en difficulté 

Crédit photo Edition Albin Michel
Une étude australienne, parue le 30 avril dans The Lancet Public Health, confirme que les mères ayant subi des violences pendant leur enfance ont plus de risques de devenir maltraitantes à leur tour. Pour le pédopsychiatre Xavier Pommereau, ses apports sont indéniables pour mieux prévenir et casser cette chaîne délétère, mais d’autres facteurs restent à explorer.
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Actualités Sociales Hebdomadaires

Je m'abonne

Déjà abonné ?

Auteur

  • Propos recueillis par Delphine Baloul

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Abonné

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Pas d'identifiants ?

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?
Contactez le service client : par mail Par téléphone : 01.40.05.23.15