Recevoir la newsletter

Magazine

SOS Amitié : Le confinement a exacerbé les angoisses

{ element.images.0.titre }}

Christophe, écoutant bénévole, réceptionne désormais les appels chez lui.

Crédit photo Pascal Bastien
Depuis la crise sanitaire, le nombre d’appels à l’association SOS Amitié a explosé. Pour la première fois de son histoire, l’association a mis en place un dispositif permettant aux bénévoles de recevoir les coups de fil depuis chez eux. Habitués à écouter la détresse, ils notent une augmentation des idées suicidaires, des angoisses et de l’agressivité.
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Actualités Sociales Hebdomadaires

Je m'abonne

Déjà abonné ?

Auteur

  • Claire Gandanger

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Abonné

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Pas d'identifiants ?

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?
Contactez le service client : par mail Par téléphone : 01.40.05.23.15