Recevoir la newsletter

Magazine

Evaluation externe : la HAS va encore prendre de l’ampleur

Voté en commission le 14 mars, un amendement au projet de loi relatif à l’organisation et à la transformation du système de santé reprend une des mesures du rapport d’Annie Vidal sur le système d’évaluation.

L’article 72 de la loi de financement de la sécurité sociale pour 2018 avait déjà transféré toutes les missions de l’Agence nationale de l’évaluation et de la qualité des établissements et services sociaux et médico-sociaux à la Haute autorité de santé (HAS). Un amendement au projet de loi Santé accroît encore un peu plus cette dernière en lui confiant l’élaboration de la procédure d’évaluation des établissements et services sociaux et médico-sociaux (ESSMS). Si le texte est voté en l’état, la HAS pourra également fixer le cahier des charges d’habilitation des organismes d’évaluation.

Un autre amendement renforce le pouvoir des conseils départementaux dans le cadre du renouvellement de l’autorisation des établissements et services. Ce texte sera détaillé dans le prochain numéro des ASH.

Auteur

  • OLIVIER HIELLE

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Abonné

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Pas d'identifiants ?

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?
Contactez le service client : par mail Par téléphone : 01.40.05.23.15