Menu
S'identifier
Logement - Hébergement

Logement accompagné : plus de femmes et de jeunes


Publié le : 16.04.2020 I Dernière Mise à jour : 16.04.2020
{ element.images.0.titre }}
Image d'illustration I Crédit photo Unafo

Auteur

  • Brigitte Bègue

Le profil des bénéficiaires d’un logement accompagné évolue, selon une enquête de l’Unafo qui appelle à développer le dispositif.

L’enquête, publiée le 15 avril par l’Union professionnelle du logement accompagné (Unafo), révèle qu’en 2018, environ 10 000 bénéficiaires d’un logement accompagné géré par cet organisme viennent de la rue ou d’un centre d’hébergement. Ils constituent 40 % des entrants en résidences sociales. La même année, 70 000 personnes sans abri ou hébergées étaient relogées dans le parc social grâce à la politique du « Logement d’abord ». Des chiffres qui, selon l’Unafo, soulignent l’efficacité du logement accompagné et l’importance de le développer : « Alors que la crise sanitaire met en exergue la nécessité d’accélérer la politique du "Logement d’abord", les résultats de cette enquête démontrent pourquoi cela ne pourra pas se faire sans un renforcement du logement accompagné. »

Outre les personnes de la rue ou sans ressources, le logement accompagné joue un rôle majeur dans l’accès au logement des plus précaires : salariés (16 % sont en CDI), jeunes souvent issus de l’aide sociale à l’enfance, apprentis ou stagiaires, mais aussi étudiants, migrants, allocataires de minima sociaux (70 % des entrants en pension de famille), femmes victimes de violences conjugales,  familles monoparentales... Preuve des besoins, l’enquête dévoile une hausse de la mixité sociale comparé à 2013 (où un travail similaire avait été réalisé) et de la part des femmes qui représentent  25 % des entrants même si le profil type reste celui d’un homme isolé.

Les bénéficiaires sont également de plus en plus jeunes : 30 ans en moyenne contre 35 ans il y a cinq ans. Ils sont 60 % à quitter le logement accompagné pour un logement social ou privé pérenne, un chiffre stable. Le taux de rotation est de 20 %, soit deux fois plus que dans le parc locatif social. « Cette enquête montre que le logement accompagné devra être pleinement reconnu dans le monde d’après-crise », estime l’Unafo, qui demande au gouvernement de prévoir un « plan dédié ».

 

 

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?


Contactez le service client abonnements@info6tm.com - 01.40.05.23.15
Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format