Menu
S'identifier

perte d'autonomie I 11.04.2019

Les départements inégaux dans la prise en charge de la perte d'autonomie

La Drees, organisme de statistiques du ministère des Solidarités et de la Santé, a publié, ce mercredi, une enquête mettant en avant les disparités entre départements concernant le nombre de personnes en perte d’autonomie restant à domicile.

Auteur

  • Maxime Ricard (Pixel6tm)

Nous ne sommes pas tous égaux face à la perte d’autonomie. Si ce constat était régulièrement fait sur le terrain, il était difficile de le prouver. Ce n’est plus le cas. En effet, "pour la première fois, une enquête nationale permet de dresser le portrait de la population des personnes âgées de 60 ans ou plus vivant à domicile, et notamment leurs conditions de santé et d’autonomie, département par département". Cette étude a été menée par la Drees (Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques) et a été rendue publique ce mercredi. Plus précisément, l’enquête « Vie quotidienne et santé » (VQS) a été faite à la fin de l’année 2014 et au début de l’année 2015 auprès de 166 800 personnes vivant à domicile en métropole et dans les départements d’outre‐mer (hors Mayotte).

Elle montre que les départements où la dépendance à domicile des personnes âgées ("l’analyse porte sur les individus âgés de 75 ans ou plus car les prévalences de la perte d’autonomie sont plus enlevées pour cette tranche d’âge", précise la Drees) est la plus faible sont majoritairement situés dans les régions Bretagne, Pays-de-la-Loire, Centre-Val de Loire ou encore Ile-de-France. A l’inverse, on retrouve la proportion la plus élevée dans les départements d’outre-mer dans le Nord, le Pas-de-Calais et la Moselle. "Ces disparités de besoins et de recours à l'aide peuvent être liées à l'offre proposée sur le territoire pour prendre en charge la perte d'autonomie, explique la Drees. Les territoires où le taux d'équipement en établissements est faible ont une prévalence des incapacités à domicile forte. Les départements où l'aide professionnelle à domicile est importante sont aussi ceux où les besoins sont élevés".

 

Une étude réalisée par Mathieu Brunel (DREES) et Amélie Carrère (DREES et Ined). Publiée dans les Dossiers de la Drees n°34- avril 2019.

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format