Menu
S'identifier

27.01.2020

Redéfinir la notion de “jeunes pauvres”

L’Institut national de la jeunesse et de l’éducation populaire (Injep) vient d’éditer une nouvelle fiche repères – Jeunes pauvres : quelles mesures et définitions ? – qui contextualise la pauvreté chez les jeunes et préconise d’en affiner la définition.

La fiche repères de L’Injep sur les jeunes pauvres (18-24 ans) – Jeunes pauvres : quelles mesures et définitions ? – reprend les différentes définitions de la pauvreté et notamment celle qui permet de calculer le niveau de vie de la population. En France, elle se base essentiellement sur les données fiscales. Or, chez les jeunes, ces données sont biaisées du fait que certains revenus ne sont pas imposables (apprentissage, par exemple), voire par déclarés (petits boulots, coups de pouce des parents). Les statistiques s’appuient également sur les prestations sociales, notamment le RSA, qui n’est pas ouvert aux jeunes de moins de 25 sauf cas très particuliers. Et le FAJ (Fonds d’aide aux jeunes) et la “Garantie jeunes”, qui leur sont en revanche dédiés, sont mesurés différemment en fonction du territoire et ne permettent donc pas d’en déduire un modèle.

La fiche conclut que la pauvreté des jeunes “ne peut être réduite aux simples bénéficiaires de prestations sociales” et préconise la redéfinition de la notion par les pouvoirs publics.

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?


Contactez le service client abonnements@info6tm.com - 01.40.05.23.15
Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format