Recevoir la newsletter

Une convention pour le logement des populations défavorisées

Article réservé aux abonnés

Une circulaire de l'ancien ministre délégué au logement, Pierre-André Périssol, fait le point de la réforme des emplois du 1 % logement, suite à la conclusion d'une convention, signée le 14 mai, entre l'Etat et l'Union d'économie sociale pour le logement (UESL) représentant le 1 % logement. Un texte qui a pour objet « l'emploi de la participation des employeurs en faveur du logement des populations ayant des difficultés particulières ».Cette convention prévoit principalement l'affectation de 360 millions de francs par an pour la mise en œuvre d'un plan quinquennal de traitement des foyers de travailleurs migrants, conformément aux rapports de MM. Cuq et Pascal (1). Un effort « prioritaire » sera donc conduit à l'égard de l'ensemble des foyers-dortoirs et des foyers non encore conventionnés à l'aide personnalisée au logement, « dont certains nécessitent un traitement d'urgence au regard du bâti, de la sécurité physique, et des conditions générales d'occupation », précise la convention. La liste des foyers relevant de ce plan et la programmation annuelle seront arrêtées par les préfets.Par ailleurs, conformément à l'annonce faite le 20 mai (2), 1 400 millions de francs devraient être…
La suite est réservée aux abonnés

Accédez en illimité à nos contenus et à nos newsletters thématiques

S'abonner

Cet article est réservé aux abonnés

LE SOCIAL EN TEXTES

S'abonner
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client 01.40.05.23.15

par mail

Recruteurs

Rendez-vous sur votre espace recruteur.

Espace recruteur