Recevoir la newsletter

La prise en charge des toxicomanes en 1996

Article réservé aux abonnés

Hervé Gaymard, secrétaire d'Etat à la santé et à la sécurité sociale, vient d'adresser aux préfets une circulaire précisant les orientations du plan de lutte contre la drogue et la toxicomanie présenté le 14 septembre 1995 (1) et définissant les procédures destinées à les mettre en œuvre. Trois axes prioritaires sont retenus pour 1996.Premier d'entre eux, la poursuite de la diversification des modes de prise en charge par le dispositif spécialisé. Afin d'adapter les structures de soins aux toxicomanes à la pratique des traitements de substitution (méthadone, subutex (2) ), les centres de soins spécialisés seront renforcés « en temps médical et/ou paramédical » selon les besoins des départements. Avec la création de 123 places d'hébergement, 1996 devrait voir l'achèvement des objectifs du plan triennal 1993-1996, portant ainsi à 1 240 le nombre de places en fin d'année. Etant précisé que les structures de prise en charge avec hébergement « devront répondre à la variété des besoins et offrir des modes de prise en charge diversifiés » (recherche d'autonomie sociale, réponse en urgence, prise en charge fondée sur l'action du groupe ou au contraire centrée sur la psychothérapie individuelle)…
La suite est réservée aux abonnés

Accédez en illimité à nos contenus et à nos newsletters thématiques

S'abonner

Cet article est réservé aux abonnés

LE SOCIAL EN TEXTES

S'abonner
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client 01.40.05.23.15

par mail

Recruteurs

Rendez-vous sur votre espace recruteur.

Espace recruteur