Recevoir la newsletter

Prouver la possession d'état de Français pour obtenir la nationalité française

Article réservé aux abonnés

Une personne née en Algérie avant le 3 juillet 1962 peut établir sa nationalité française si elle a « joui de façon constante de la possession d'état de Français », indique le code civil (art.32-2). La possession d'état doit être d'une part officielle, c'est-à-dire établie à partir de documents tels la carte nationale d'identité ou le passeport, et d'autre part constante.L'intéressé doit donc produire des documents, estime la Cour de cassation, « de nature à prouver que, postérieurement à l'indépendance de l'Algérie, il a été considéré comme Français par les autorités administratives françaises ». En l'occurrence, la preuve d'avoir servi dans l'armée française avant l'indépendance ou la production d'une carte nationale d'identité délivrée en 1958 ainsi que « le fait de vivre en France [depuis l'indépendance] avec une Française, dont il a eu des enfants », ne permettent pas d'établir la possession d'état de Français.(Cour de cassation, 3 octobre 1995, Idjeraoui, Bull. Civ. I)
La suite est réservée aux abonnés

Accédez en illimité à nos contenus et à nos newsletters thématiques

S'abonner

Cet article est réservé aux abonnés

LE SOCIAL EN TEXTES

S'abonner
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client 01.40.05.23.15

par mail

Recruteurs

Rendez-vous sur votre espace recruteur.

Espace recruteur