Recevoir la newsletter

Des certificats de qualification professionnelle dans l'animation

Article réservé aux abonnés

Les dispositions des avenants nº 34 et 35 à la convention collective de l'animation socio-culturelle du 28 juin 1988 sont rendues obligatoires pour tous les employeurs et tous les salariés compris dans le champ d'application de cette convention.Ces deux avenants, signés le 15 novembre dernier entre le SNOGAEC, l'UNODESC, le SADCS côté employeurs, la FTILAC-CFDT, la FECTAM-CFTC, la FNSAC-CGT et le SNEPAT-FO côté syndicats, visent à la création et à la reconnaissance des certificats de qualification professionnelle (CQP).Le premier avenant (nº 34) affirme en préambule la « volonté [des parties] de développer des formations débouchant sur des qualifications sanctionnées par une certification ». Cet accord donne un cadre conventionnel à la reconnaissance des formations « dans l'attente de la mise en place de diplômes correspondants par l'Etat ».Ainsi, la commission paritaire nationale emploi-formation (CPNEF) est mandatée en vue de l'étude des référentiels de formation débouchant sur des CQP, l'organisation de la procédure d'examen et la délivrance des CQP aux salariés. Mais la décision de valider un CQP est prise par les parties signataires après élaboration d'un cahier des charges,…
La suite est réservée aux abonnés

Accédez en illimité à nos contenus et à nos newsletters thématiques

S'abonner

Cet article est réservé aux abonnés

LE SOCIAL EN ACTION

S'abonner
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client 01.40.05.23.15

par mail

Recruteurs

Rendez-vous sur votre espace recruteur.

Espace recruteur